Cookies.

Stabilame installe des cookies sur ses sites web pour assurer le bon fonctionnement de ceux-ci, améliorer votre expérience de navigation, analyser l’utilisation, et adapter leurs contenus sur base de vos centres d’intérêts.
Cliquez sur « Je comprends » pour accepter les cookies et accéder au site ou cliquez sur « En savoir plus » pour adapter vos préférences de cookies. Attention, le blocage de certains cookies peut entraver le bon fonctionnement du site.

Edit Cookies.

  • Ils sont indispensables au fonctionnement du site et sont automatiquement actifs (ex. info de login). Ils permettent aussi d’établir des statistiques anonymes sur l'utilisation des sites. Vous ne pouvez pas désactiver ces cookies.

  • Grâce à ces cookies, nous nous permettons de récolter et analyser des données de surf personnalisées. Aucune information personnelle n’est partagée avec des sociétés tierces.

  • Grâce à ces cookies, nous optimisons votre navigation en affichant sur ce site des informations pertinentes liées à vos interêts.

  • Ces cookies sont utilisés pour afficher des publicités pertinentes liées à nos produits sur les sites de nos partenaires ou sur les réseaux sociaux.

Sauvegarder

L’ossature bois est une maison en bois ?

S’il est vrai qu’une maison en ossature bois est une maison en bois, peut-on affirmer qu’une maison en bois est une maison en ossature bois ?

La réponse est non, car il existe plusieurs systèmes de construction de maisons en bois, et l’ossature est un de ces systèmes. L’appellation « ossature bois » est devenu tellement commune, que beaucoup d’entre nous utilisent ces termes pour définir des maisons en bois.

Mais parlons bien, parlons juste : quels sont alors les différents systèmes constructifs pour les maisons en bois ?

Quel système, quels avantages ?

Chaque système a ses propres caractéristiques, avantages et désavantages, pour construire des maisons en bois… Comment faire sa sélection ?

Il faut d’abord les connaître, et cette série d’articles vous aidera à en savoir plus sur chaque système. Mais il faut également bien cerner vos propres souhaits et besoins pour votre projet. Quelques pistes de réflexion :

VISUELS BOIS ou TRADITIONNEL à l’INTERIEUR de votre maison. C’est LA question importante, avec l’architecture, pour s’orienter vers un système constructif de maisons en bois.

  • Beaucoup de bois apparent, version moderne et épurée : le CLT collé
  • Beaucoup de bois apparent, version charpente apparente : le poteaux-poutres
  • Beaucoup de bois apparent, version rustique ou Nouvelle-Angleterre : le madrier-empilé ou le poteaux-poutres
  • Du bois visible, mais en mixité avec d’autres matériaux : le poteaux-poutres
  • Peu de bois visible, préférence aux autres matériaux : le CLT cloué, le CLT collé, le poteaux-poutre, ou l’ossature
  • Pas de bois visible, il reste structurel : le CLT cloué, le CLT collé structurel ou l’ossature

image VISUELS BOIS ou TRADITIONNEL à l’INTERIEUR de votre maison. C’est LA question importante, avec l’architecture, pour s’orienter vers un système constructif de maisons en bois.

L’ ARCHITECTURE apporte des solutions techniques spécifiques, grâce au bois:

  • Un grand porte-à-faux se gère plus facilement avec du CLT (collé ou cloué), ou – selon l’étude – avec une structure en lamellé-collé (poteaux-poutres, …).
  • Des grands volumes ouverts : le poteaux-poutres et le CLT apportent de magnifiques solutions grâce à leur autoportance.
  • Une rénovation « box in the box », quand on refait une maison en bois dans un volume existant, comme une ancienne grange, par exemple : le poteaux-poutres ou l’ossature vont être privilégiés.

image L’ ARCHITECTURE  apporte des solutions techniques spécifiques, grâce au bois:

La VISION dans les futures maisons en bois:

  • Prévoir un bâtiment évolutif – maisons en bois: une maison qui puisse s’adapter à une vie de famille différente (une chambre en +, diviser une grande pièce, ouvrir des espaces, …).  Le poteaux-poutres est le système champion de l’évolutivité, grâce à sa super-structure.
  • Prévoir un bâtiment évolutif – grands bâtiments : l’exemple d’ immeubles de bureaux, très ouverts, qui puissent accepter des murs pour se transformer en logements – c’est aussi assurer un avenir dans le long terme au bâtiment. Dans les grands immeubles, on peut mixer le poteaux-poutres et le CLT pour allier multi-niveaux et grands volumes ouverts.
  • Prévoir un bâtiment durable et recyclable : le bois apporte une solution globale. D’abord pour sa « décarbonisation » : le bois massif stocke le CO² durant toute son utilisation : les CLT et poteaux-poutres offrent un avantage grâce à leur caractère « massif ». Ensuite pour son caractère recyclable, les bois non traités, comme le CLT cloué arrive en tête pour sa recyclabilité, suivi de près par tous les autres systèmes constructifs bois massif. Un bémol peut être, selon les panneaux utilisés avec l’ossature : il faut privilégier des panneaux issus de l’éco-construction, pour améliorer la recyclabilité des panneaux à placer dans les ossatures.

image La VISION dans les futures maisons en bois:

L'autoconstruction

L’autoconstruction est une solution économique de construire des maisons en bois, c’est vrai. Par contre, le poste « montage » des maisons en bois est souvent dérisoire, par rapport à la prise de risque de l’autoconstruction – car il ne faut pas oublier que l’autoconstructeur doit assurer lui-même la garantie de son montage.
 

  • Le madrier empilé est le système le plus adapté à l’autoconstruction de maisons en bois, car il s’agit d’un empilement de poutrelles rainurées-languetées. Loin d’être facile, il permet néanmoins une manipulation sans grosses machines, tout en offrant une finition rapide à l’intérieur, et un bâtiment « fermé » dès la fin du montage du gros-œuvre.
  • L’ossature bois semble également aisée. Attention cependant à la connaissance des complexes de murs (panneaux extérieurs, isolants, panneaux intérieurs) et à leurs nécessaires bonnes mises en œuvre pour éviter toute infiltration, ou tout point de rosée (migration de vapeur)… C’est un système constructif qui reste très technique.

image L'autoconstruction

Des MATERIAUX SAINS

  • Le CLT cloué ne comprend aucune colle et aucun adjuvant chimique : c’est donc le champion « toutes catégories » des maisons en bois quant aux matériaux sains.
  • Le madrier empilé apporte également des réponses intéressantes, en sachant qu’il ne s’adapte pas à toutes les architectures de maisons en bois. Car il est massif, et sans colle en 56 mm d’épaisseur.
  • Le poteaux-poutre reste très intéressant car il ne comprend de la colle que dans sa super-structure, et reste en massif dans les madriers empilés qui ferment les murs extérieurs. On peut facilement le coupler avec des murs extérieurs en CLT cloué, ce qui apporte une solution mixte perspirante, une belle alternative dans les constructions de maisons en bois.

image Des MATERIAUX SAINS

Des CIRCUITS COURTS

Tous nos bois sont certifiés PEFC, garant d’une bonne gestion des forêts.
 

  • Les bois utilisés pour les maisons en bois en CLT collé et le CLT cloués sont issus des forêts locales. Ce sont donc 2 systèmes favorisant les circuits courts et le travail de la filière bois locale.
  • Les poteaux-poutres, ossatures et madriers empilés, sont réalisés en bois européens certifiés PEFC. En fonction de la demande, des bois locaux pourraient être utilisés…
     

Vous souhaitez nous parler de votre projet de maison en bois, selon vos demandes spécifiques ? Nous sommes à votre disposition, contactez-nous.

 

image Des CIRCUITS COURTS

Ces articles pourraient vous intéresser :

Fermer

Téléchargez notre brochure.